Accueil de l'Océanique carnet de voyage

Carnet de voyage > Tour du monde 2007 > Québec > Des échanges... fructueux !

étape précédente :
Le paradoxe du zoo
étape suivante :
Voyages, voyages

lundi 14 mai 2007

Des échanges... fructueux !

Quand nous sommes arrivés à Saint-Jean des Piles, non loin de Grand-Mère (c’est le nom d’un village !), il n’y avait personne dans le gîte où nous avions réservé pour la nuit. Le propriétaire des lieux nous a dit qu’il passerait nous voir dans la soirée ou bien le lendemain matin. Nous avons donc pris possession des lieux, avant d’aller à Grand-Mère nous ravitailler. Lorsque nous revenons à notre hébergement, nous tombons sur un Allemand, photographe de son état, qui séjourne également au Canada. Nous passons la soirée à discuter photos et voyages…

Le lendemain, nous partons pour le parc de la Mauricie, qui est le but de notre halte dans ce coin. C’est un parc qui constitue une réserve faunique, qui abrite des orignaux, des ours et des castors. Il y a une dizaine de lacs dans le parc, que l’on traverse sur 65 km, c’est beau, calme, il y a peu de monde car le parc vient de rouvrir, la chance nous sourit !

Nous y passons l’après-midi, allant de lac en lac, explorant la forêt et admirant le panorama, espérant apercevoir des animaux, notamment à la « cache aux orignaux », petite cabane aménagée au bord d’un lac, ornée des photos d’animaux prises par les gens qui ont eu la chance d’en apercevoir… Mais nous avons dû tomber à l’heure de la sieste, ils devaient tous dormir… Le moment le plus propice pour les observer est le crépuscule.

Un petit torrent IMG/flv/P1060361.flv

À la fin de l’après-midi, nous sommes un peu las de tous ces lacs, la marche nous a gentiment fatigués, nous quittons le parc, jetant un coup d’oeil sur la brochure qui nous a été distribuée à l’accueil à notre arrivée pour trouver la direction à prendre, et là, oh surprise, il est écrit que le parc abrite… Deux meutes de loups !!! Heureusement que nous ne l’avons pas su avant, ça nous aurait quelque peu stressés…

Nous avons réservé le matin une chambre à Trois-Rivières, au motel « le Coconut » (décidément, après « le Miami » ! A croire qu’ils ont tous des noms… à coucher dehors), parce qu’il y a une connexion internet dans la chambre, condition sine qua non à notre réservation. La personne de l’office de tourisme à qui nous avons demandé « une chambre avec connexion » nous a signalé ce motel en nous précisant cependant qu’il « est un peu spécial », pour se reprendre juste après : « Enfin, c’est le bar qui est spécial, car c’est un bar polynésien… ». Tout comme la veille, il y a peu de monde : trois ou quatre voitures s’alignent sur le parking quand nous débarquons au « Coconut ». Nous sommes tout d’abord étonnés par la taille de la chambre, assez spacieuse, et nous allons de surprise en surprise : dans la salle de bains, un des interrupteurs actionne une lumière infrarouge, qui, apparemment, sert de chauffage, en tous cas c’est très joli, ça fait « ambiance »… En plus de la salle de bains, un deuxième espace est aménagé dans la chambre, avec un deuxième lavabo, dissimulé derrière un mur (de contreplaqué, mais un mur tout de même !), avec une ouverture face à la salle de bains… De plus, chaque chambre a deux portes : La porte principale, par laquelle on accède au parking (comme dans tous les motels), et une autre porte, qui donne sur un couloir intérieur, au bout duquel on trouve le fameux bar polynésien…

Je dissèque la brochure de présentation de l’établissement, afin d’en savoir plus : Il n’a apparemment rien de particulier, sauf cette petite phrase qui signale que l’établissement organise « vos 5 à 7 », ah, là, ça devient un peu plus explicite ! Le lendemain, après une bonne nuit de sommeil, nous demandons au pompiste de la station service du coin s’il connaît cet hôtel. Le pompiste nous répond alors : « Ah, oui, le Coconut, c’est un hôtel échangiste ! »… Nous quittons la station service, du genre « n’ayons l’air de rien », nous disant que nous avons eu chaud… Ce qui nous a valu une bonne tranche de rire, après coup !

par Myriam

Photos

panneau de la sécurité routière sur la route du parc de la Mauricie Un pont couvert le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie le parc de la Mauricie

Carte

Diaporama

 

JPEG - 87.3 ko
sur la route du parc de la Mauricie

 

Forum

1 Message